Plus de 700 châteaux à la Disney abandonnés dans un projet de lotissements luxueux en Turquie

Il s’agit de 700 châteaux avec plusieurs étages déjà vendus pour la moitié à des investisseurs fortunés étrangers dans un village totalement abandonné

A photo shows hundreds of houses part of the Sarot Group’s Burj Al Babas project on December 15, 2018 close to the town centre of Mudurnu in the Bolu northwestern region. – The project to build 732 villas and a shopping centre — which began in 2014 — encountered difficulties as Sarot Group applied for bankruptcy protection. Sarot Group made the decision to apply for bankruptcy protection after some of their Gulf customers could not pay for the villas they had bought as part of the $200 million (175 million euros) project, Sarot’s deputy chairman, Mezher Yerdelen, said. The villas are worth between $400,000 to 500,000 each. (Photo by Adem ALTAN / AFP)

Faillite de la société de construction

Dans la province montagneuse de Bolu, plus de 700 châteaux de luxe miniature laissés à l’abandon forment un incroyable village fantôme à la Disney au milieu de la campagne !

« Aux abords de Mudurnu, dans la province montagneuse de Bolu, s’alignent des centaines de villas mitoyennes blanches aux toits pointus, censées évoquer l’architecture européenne. Elles font partie d’un ambitieux projet lancé en 2014 par Sarot, un groupe de construction turc engagé dans plusieurs programmes immobiliers importants dans la région.

Le chantier « Burj al-Babas » devait compter jusqu’à 732 villas et un centre commercial, mais il a essuyé des revers financiers. Comme des centaines d’autres entreprises turques, Sarot a demandé à être placé sous le régime des faillites. La justice l’a autorisé en novembre à suspendre les paiements à ses créanciers pour restructurer sa dette, tout en continuant à fonctionner sous la protection de l’État.

Revue de presse : admagazine.fr

Laisser un commentaire